NE LÂCHONS RIEN !

« On ne peut déserter le champ de bataille à l’heure du combat décisif »     Yu Dafu

Le décret d’abaissement des vitesses promulgué au mépris des alertes et grognes des usagers mais aussi des élus du peuple, est une preuve de l’autisme du premier ministre et d’une politique de contraintes faite sans aucune concertation ni prise en compte des problématiques sociales des citoyens. Au mépris d’une véritable politique de sécurité routière qui serait possible si le pouvoir en place acceptait d’entendre les experts qui sont en lien avec la réalité du terrain.      Lire la suite…

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/07/15/ne-lachons-rien/

Les FFMC PPC et 91 tractent au péage de Fleury en Bière (A6)

Le matin du samedi 7 juillet, jour de départ en vacances pour de nombreux franciliens, une quarantaine de motard-e-s des antennes FFMC PPC et FFMC 91 se sont rendus au péage de Fleury en Bière sur l’autoroute A6. En allant à la rencontre des automobilistes sur la route des vacances, ils ont distribué 700 tracts expliquant les aberrations de la sécurité rentière, 700 autocollants contre le 80 km/h et 700 sucettes normalement destinées aux seuls enfants !

Les usagers de la route ont ainsi été directement informés des constats de la FFMC : « Nos propositions, issues de plus de 40 années d’expérience, sont systématiquement balayées d’un revers de main par le ministre concerné qui préfère collecter la recette des amendes et ne rien dépenser pour la sécurité des usagers. Alors que les grands excès de vitesse ne représentent qu’un pour cent des infractions, la majorité des dépenses sont octroyées aux radars embarqués, aux radars fixes et mobiles et à tout le matériel d’embuscade. Les petits dépassements font de grandes rivières de revenus ».

Le tract qui a été distribué a également fait connaître aux automobilistes quelques propositions de la FFMC : « La sensibilisation et la formation à la route doit faire partie du continuum éducatif et être abordée dans les écoles dès le plus jeune âge » ; « Les tarifs abusifs des autoroutes doivent être revus à la baisse. C’est le réseau routier le plus sûr, mais aussi le plus cher » ; « Les infrastructures routières de plus en plus dégradées sont génératrices d’accidents, alors que l’État ne cesse de raboter le budget des régions et des départements ».

Cette opération conviviale des FFMC PPC et 91 au péage de Fleury en Bière a reçu un excellent accueil auprès des vacanciers.

Article Motomag.com: ICI

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/07/13/les-ffmc-ppc-et-91-tractent-au-peage-de-fleury-en-biere-a6/

Bel été 2018 !

Voilà l’été et pour beaucoup d’entre vous, la pause estivale approche à grands pas. Alors en vacances ou pas, tout le bureau de la FFMC91 et son équipe vous souhaitent un très bel été 2018 !

Nous vous donnons rendez-vous à la rentrée, « batteries rechargées à bloc » ! Prêt à en découdre à nouveau.

Le bureau de la FFMC91

L’été à moto: les pièges à éviter !

Conseils équipements !

Conduite moto: chasser le coup de barre au guidon !

Comment éviter les coups de chaud à moto !

Eviter les pièges de la conduite antiradar des automobilistes !

Retrouver tous les conseils pratiques !

Guide de conduite, 100 conseils pour rouler !

Etapes et hébergements motards !

Le hors série tourisme 2018 de Motomagazine !

Et n’oubliez pas pour le farniente, le n°349 de Motomagazine !

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/07/08/bel-ete-2018/

80 km/h et après ?

manifestation paris, 80 kmh,

C’est fait ! L’abaissement de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur de voies est entré en vigueur ce 1er juillet 2018.
Malgré de nombreuses manifestations encore ce samedi 30 juin dans toute la France, le gouvernement s’obstine.

Mais comme le rappelle la FFMC, rien n’est fini !

Lire la suite…  

80 KM/H : La mobilisation continue pour une autre sécurité routière

Limitation à 80 km/h : peut-on contester son PV ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/07/02/80-km-h-et-apres/

Les Marcheurs piétinent la proposition de loi contre la généralisation des 80 km/h

Le jeudi 21 juin, l’Assemblée nationale débattait de la proposition de loi du député Vincent Descoeur (Les Républicains), contre la généralisation du 80 km/h à l’ensemble du réseau routier secondaire. Sans surprise la proposition a été rejetée.

Lire la suite…

Votre député a-t-il fait obstruction à l’examen de la proposition de loi contre les 80 km/h ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/07/01/les-marcheurs-pietinent-la-proposition-de-loi-contre-la-generalisation-des-80-km-h/

Manifestation nationale de la FFMC les 30 juin et 1er juillet

Alors qu’à partir du 1er juillet, jour des départs en vacances, la France se retrouve bridée à 80 km/h, la Fédération des motards en colère appelle les usagers de la route à manifester à nouveau contre cette nouvelle étape d’une surenchère réglementaire et coercitive qui, sous prétexte de « sauver des vies », éloigne toujours plus les usagers de la route des véritables enjeux de sécurité routière.
Pour la FFMC, il faudrait davantage renforcer l’éducation, les messages de prévention portant sur les distances de sécurité, le danger de la téléphonie en conduisant, l’attention portée aux usagers vulnérables (motos, cyclos, vélos, piétons…), sans oublier l’aménagement des zones à risque. Lire la suite…

Mobilisation nationale contre les 80 km/h partout en France ce week-end

La FFMC91 dans Le Parisien

Vidéo rassemblement FFMC91 Evry

La FFMC sur LCI

Les Hautes-Alpes suppriment les limitations à 70 km/h

Nous remercions toutes les motardes et motards, qui ont bien voulu nous rejoindre à l’appel de notre rassemblement sur Evry, pour rejoindre la manif de Paris/Vincennes.

Sans vous nous ne serions rien, vous nous êtes fidèles, généreux et mobilisés.

Avec vous nous continuons le combat contre ses mesures absurdes de la sécurité rentière.

Encore une fois nous vous disons merci.

En revanche…
Nous ne remercions pas, tous ceux qui ne sont pas venu, parce qu’il faisait trop chaud…
Nous ne remercions pas, tous ceux qui sont restés devant leurs écrans à regarder 22 bonhommes en short…
Nous ne remercions pas, tous ceux qui sont partis faire les soldes…
Nous ne remercions pas, tous ceux qui sont partis en vacances avant le passage au 80Km/h…
Et pour tous ceux pour qui, la sécurité routière est le dernier de leurs soucis, voici un tableau qui les aidera dés demain 1er juillet à rouler à la juste vitesse.
Apprenez-le par cœur, ça va vous servir un bon moment.
      Le bureau de la FFMC91

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/06/30/manifestation-nationale-de-la-ffmc-les-30-juin-et-1er-juillet/

Le nouveau MotoMagazine en Kiosque !

Clic sur l’image pour accéder au numéro

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/06/30/le-motomagazine-de-fevrier-n344-en-kiosque/

Rassembler les usagers de la route fait mieux que les opposer !

Tous usagers confondus, la circulation en particulier citadine est de plus en plus tendue. En cause, une cohabitation entre usagers rendue de plus en plus difficile par les engorgements que subissent les automobilistes, et dont tentent de se sortir les usagers de deux-roues, motorisés ou non. Quitte à parfois ignorer les règles de bonne conduite, ce qui signifie d’abord le respect d’autrui, et aussi le respect de règles. Une situation jugée insupportable par beaucoup, qui tentent d’apporter leurs propres réponses à ce problème. Lire la suite…

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/05/25/rassembler-les-usagers-de-la-route-fait-mieux-que-les-opposer/

Soutien aux manifestations contre le Gouvernement !

Lors des Assises, lundi 21 mai au matin en Assemblée Générale annuelle, les militants ont voté majoritairement (pour : 128 voix, contre : 11 voix et abstention : 12 voix) pour que la FFMC ne s’interdise pas de rejoindre (ou de partager) les mouvements de contestation à la politique du président et de son gouvernement actuel, tant que ces mouvements se proclament de valeurs universelles qui ne sont pas incompatibles avec nos statuts. Lire la suite…

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/05/25/soutien-aux-manifestations-contre-le-gouvernement/

Monsieur le Premier Ministre, Nous avons l’honneur de ne pas vous demander audience.

Lettre ouverte de la FFMC à Monsieur le Premier Ministre Edouard Philippe

A quoi bon ? Dès avant le 9 janvier, votre décision était prise.

Sans tenir compte ni même seulement entendre en séance plénière du Conseil national de sécurité routière (CNSR) les associations qui comme la nôtre travaillent d’arrache-pied, au prix de grands sacrifices de leurs bénévoles, pour faire en sorte que les usagers comprennent et s’approprient les enjeux de sécurité routière. Non, vous, vous avez décidé, avant des échanges qui pourtant auraient pu éclairer votre démarche : nous avons fait des recherches : avant votre nomination, la sécurité routière au niveau où nous la pratiquons vous était étrangère. Par ailleurs, elle était totalement absente du programme du Président Macron, à part pour en dire qu’il était opposé à la mise en œuvre généralisée des 80 km/h…
Devons-nous en conclure que vous jugez n’avoir rien à apprendre des spécialistes que nous sommes ? Le son de cloche des actuaires de la DSR vous suffit ? Puisque vous n’entendez pas toutes les parties prenantes, vous décidez, vous tranchez… Vous êtes le Premier Ministre. Mais vous donnez votre avis personnel sur le sujet : l’avis d’Edouard Philippe… Pas nous Monsieur le Premier Ministre. Nous, nous portons la voix de nos adhérents et bien au-delà, celle du Mouvement motard FFMC qui s’appuie sur bientôt 40 années de travail assidu dans tous les domaines qui touchent aux deux-roues motorisés. Nous portons la voix de milliers de motards et scootéristes que la politique de sécurité routière pratiquée par vos services tue chaque jour sans rime ni raison. Si les propositions faites par la FFMC depuis des dizaines d’années avaient été mises en œuvre, nous n’en serions pas là à ce jour. Nous le savons et mieux, nous le prouvons : nous avons pallié les manquements des Pouvoirs publics en créant nous-mêmes les outils de notre propre sauvegarde. A notre échelle ? Non, nous avons fait plus grand que nous : nous avons créé une Mutuelle d’Assurance, une maison d’Edition, une association de formation qui gère un réseau de moto écoles éthiques, une association d’éducation populaire pour les jeunes, notre programme pour la jeunesse a obtenu l’agrément de l’Éducation nationale, nos militants interviennent en milieu scolaire pour sensibiliser… Nous ne faisons pas que nous opposer ou réclamer monsieur le Premier Ministre, nous mettons en œuvre, nous ne sommes pas les agités du casque que certains veulent faire accroire. Nous sommes la Fédération Française des Motards en Colère.
Nous avons sollicité Madame Royal en son temps, Monsieur Hulot dernièrement, sans retour aucun. Le mépris. Le mépris des classes dites dirigeantes pour leurs administrés. Ce mépris exprimé et ressenti également par les élus de la République, y compris ceux de vos propres rangs, car eux non plus vous ne les avez pas consultés. Alors que nous, si. Certains nous soutiennent, le savez-vous ?
Nous leur avons écrit et parlé. Et ils nous ont entendus. Mais pas vous. Pourtant nous en sommes persuadés, il nous faut échanger. La FFMC n’est pas opposée aux 80 km/h par un principe benêt d’opposition systématique. Ce sont 37 années de réflexion, d’actions et de recherches qui l’ont amenée là. La politique de sécurité routière répressive pratiquée par vos services est mauvaise pour la cause même qu’elle prétend servir ! Et tout particulièrement pour les usagers fragiles dont nous faisons partie. Nous le savons ! Nous le vivons tous les jours sur le terrain !
Monsieur le Premier Ministre, vous voulez sauver des vies ? Nous, nous en sauvons. Voulez-vous savoir comment ? Voulez-vous entendre ce que nous avons à dire ? Voulez-vous écouter nos propositions, qui font nos revendications ?
La balle est dans votre camp : dans l’attente de l’écoute que vous, Monsieur le Premier Ministre, nous refusez comme vous refusez d’écouter les élus de la République, députés, sénateurs, présidents de conseils départementaux, maires et surtout, la grande majorité des citoyens de notre pays, dans l’attente de cette concertation qui n’existe que dans les éléments de langage de votre gouvernement, nous nous ferons entendre par les derniers moyens d’expression que vous nous laissez : la rue.
Pour la Fédération Française des Motards en Colère,
Pour le Bureau national,
Fabien Delrot, coordinateur.

La lettre ouverte de la FFMC  format pdf, à diffuser largement autour de vous.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/05/11/monsieur-le-premier-ministre-nous-avons-lhonneur-de-ne-pas-vous-demander-audience/