Archives de l’auteur : FFMC 91

Le nouveau MotoMagazine de mai 2019 en Kiosque !

Clic sur l’image pour accéder au numéro du mois

 

Balades en groupe : faut-il les déclarer ?

https://ffmc.asso.fr/balades-en-groupe-faut-il-les

L’actualités…

https://www.motomag.com/Securite-routiere-400-radars-nouvelle-generation-sur-nos-routes-des-cette-annee.html#.XKcsC_ZuJN0

https://www.motomag.com/Edito-du-Moto-Magazine-no356-d-avril-2019-gestion-du-risque.html#.XKcse_ZuJN0

https://www.motomag.com/Le-Senat-donne-le-pouvoir-aux-departements-de-revenir-sur-les-80-km-h.html#.XKcs0vZuJN0

https://www.motomag.com/Les-forains-bloqueront-ils-les-24-Heures-du-Mans-motos.html#.XKctAPZuJN0

Moto Magazine offre à ses abonnés la chance de gagner leur place pour les 24H du Mans Motos

https://www.motomag.com/Moto-Magazine-offre-a-ses-abonnes-la-chance-de-gagner-leur-place-pour-les-24H-du-Mans-Motos.html

Stationnement payant à Paris ?

Amies Motardes, amis motards,

vous avez sans doute remarqué que depuis quelques jours, la presse s’affole sur l’éventualité d’un stationnement payant des 2 roues motorisés à Paris.

Voici quelques précisions afin de remettre les choses dans leur contexte.

Lors de la dernière campagne municipale de 2014, alors qu’Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet étaient au coude à coude pour prendre le pouvoir à Paris, nous avons pris rendez-vous avec l’une et l’autre pour leur faire savoir que la FFMC de Paris, s’opposait au stationnement payant pour les 2RM. NKM, nous avait répondu qu’elle souhaitait créer 50.000 places de stationnement payant en sous-sol (beau cadeau pour Vinci qui gère le racket juteux des parkings). Quant à Anne Hidalgo, elle nous avait promis que si elle était élue, elle augmenterait le parc de stationnement en surface et qu’elle en conserverait la gratuité.

Aujourd’hui, force est de constater que nous pouvons reprocher pas mal de dérives à Anne Hidalgo et sa politique de mobilité, mais pour autant et même si ce n’est pas suffisant, le parc de stationnement s’élargit et surtout, il reste gratuit. Dernièrement, la maire de Paris nous a réaffirmé  qu’elle tiendrait sa promesse. Mais pour les prochaines élections municipales, nous saurons nous rappeler au bon souvenir des candidats, et là, il faudra se mobiliser en masse, car la tentation sera forte pour le nouveau maire de faire casquer les propriétaires de 2 roues motorisés.

Ce qui a changé, par contre, c’est la tolérance Zéro du stationnement sur les trottoirs Parisiens. Sur ce point, les écologistes locaux ont une position dogmatique et poussent à la roue pour appuyer cette intolérance. Seulement voilà, les places sur la chaussée, sont insuffisantes. Mais, les écolos, s’en foutent, ils veulent que tout le monde roule à vélo. En attendant, et même si ce n’est pas l’idéal, en plus des stationnements dédiés aux 2 roues, nous avons obtenu de la mairie de Paris la possibilité de stationner nos bécanes gratuitement sur les emplacements voiture.

Oui, ce n’est pas top. Mais vu qu’en ce moment, ils sont déchainés sur les trottoirs, c’est toujours moins pire que de prendre une prune à 35 € et surtout de risquer de se faire enlever sa moto ou son scooter par la fourrière.

Par ailleurs, une certaine presse, affirme que l’amende pour le stationnement d’un 2RM sur le trottoir est de 135 €. C’est totalement faux. Cette amende est prévue pour un véhicule 4 roues dont le stationnement sur la chaussée ou le trottoir, est jugé dangereux. Pour un 2RM sur le trottoir, l’amende est de 35 €. Si vous recevez une amende à 135 €, c’est une erreur de l’agent et il faut la contester !!!

Bien évidemment, on ne se contente pas de ça. Le 2 roues motorisé est une très bonne alternative à l’engorgement des villes et si chaque usager de moto et scooter devait reprendre sa voiture ou les transports en commun, ça mettrait un beau bordel en surpeuplant les trains et le métro et en venant ajouter encore plus de kilomètres de bouchons dans Paris et sa banlieue.

Nous continuons à nous mobiliser et à nous battre contre les anti-moto/scooter pour que soit réappliquée la tolérance du stationnement des 2 roues motorisés non gênant sur le trottoir !!!

La Transition énergétique du 2&3 Roues Motorisés

http://www.ffmc.asso.fr/transition-energetique

Etat des lieux et propositions

Assemblée Générale de la FFMC91


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2019 Antenne FFMC 91
Eh voilà ! L’AG de l’antenne FFMC91 ESSONNE est terminée. Le bureau cette année est renouvelé à la majorité ainsi que le bilan financier et moral. Nous remercions toutes les personnes qui nous ont fait l’honneur d’avoir été présentes. Cette AG , s’est terminée avec un repas commun bien mérité et mijoté par notre trésorière.


2-roues en ville : chronique d’une mort annoncée ?

Dans un courrier en date du 28 novembre, un chef de cabinet de la ministre des Transports confirme la « disparition des 2 et 3-roues motorisés et quadricycles polluants urbains ». Cette note d’Aymeric Lang fait suite à une rencontre à Chartres avec la FFMC Eure-et-Loir venue exposer les atouts du 2-roues en matière de décongestion et de dépollution des centres urbains. Manifestement les autorités ne sont pas convaincues.

Lire la suite… https://www.motomag.com/2-roues-en-ville-chronique-d-une-mort-annoncee.html#.XCZxCPZFxN0

1er juillet 2019 : 317 000 véhicules exclus du Grand Paris !

Le 12 novembre 2018, la Métropole du Grand Paris présidée par Patrick Ollier (maire de Rueil-Malmaison) a adopté par 138 voix pour, 20 contre et 12 abstentions le principe de mise en place d’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) sur les 79 communes situées à l’intérieur de l’A86.

Cette ZFE, sur le même principe que la « ZCR » actuelle dans la ville de Paris, s’appliquera tous les jours ouvrés de 8 heures du matin jusqu’à 20 heures aux véhicules circulant ou stationnant sur le territoire des 79 communes intra-A86.


Cette mesure concernera à partir du 1er juillet 2019 :

tous les véhicules (y compris 2-3 roues motorisés) disposant d’une vignette « Crit’Air » n° 5,
et tous les véhicules qui ne sont pas éligibles à la vignette Crit’air.


Ainsi, ce seront 118.000 véhicules du Grand Paris qui seront immédiatement impactés par cette mesure dès le 1er juillet prochain. L’estimation passe à 317.627 véhicules impactés (!) si l’on comptabilise également ceux de grande couronne qui sont amenés à se rendre dans le Grand Paris.



Et tout ceci n’est qu’un début, puisque le calendrier des interdictions suivantes dans la Métropole est déjà annoncé :

  • chaque année, interdiction d’une nouvelle catégorie de vignettes Crit’air,
  • en 2024, fin du diesel sur les routes de la métropole (seules les Crit’Air n°1 seront autorisées à rouler),
  • en 2030, fin des véhicules thermiques (interdiction de la Crit’airn°1).

Sans surprise, ce sont les populations les plus défavorisées qui seront triplement pénalisées par ces mesures : à la fois celles qui n’ont pas les moyens d’abandonner un véhicule encore en état de circuler, encore moins d’acheter un véhicule neuf (notamment s’il est électrique) ; d’autant plus lorsque les territoires concernés sont mal desservis par les transports en commun. https://www.motomag.com/Les-interdictions-de-circuler-s-etendent-en-region-parisienne-a-partir-du-1er-juillet-2019.html#.XBY6ifZFxN0

La hausse des carburants ! Oui mais… L’interdiction des voitures et motos « Crit’ Air 5 »

A partir de juillet 2019, les voitures arborant une vignette noire ne pourront plus circuler dans les communes du Grand Paris entourées par l’A86. Sauf que les données que nous nous sommes procurées montrent que ces « Crit’Air 5 » se trouvent principalement… dans les communes les moins riches !
Lire la suite… 2018-11-17_Marianne_interdiction-polluants_touche-plus pauvres

AMDM_4463_1472821724941_INFOGRAPHIE-ZCR-v3