1er juillet 2019 : 317 000 véhicules exclus du Grand Paris !

Le 12 novembre 2018, la Métropole du Grand Paris présidée par Patrick Ollier (maire de Rueil-Malmaison) a adopté par 138 voix pour, 20 contre et 12 abstentions le principe de mise en place d’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) sur les 79 communes situées à l’intérieur de l’A86.

Cette ZFE, sur le même principe que la « ZCR » actuelle dans la ville de Paris, s’appliquera tous les jours ouvrés de 8 heures du matin jusqu’à 20 heures aux véhicules circulant ou stationnant sur le territoire des 79 communes intra-A86.


Cette mesure concernera à partir du 1er juillet 2019 :

tous les véhicules (y compris 2-3 roues motorisés) disposant d’une vignette « Crit’Air » n° 5,
et tous les véhicules qui ne sont pas éligibles à la vignette Crit’air.


Ainsi, ce seront 118.000 véhicules du Grand Paris qui seront immédiatement impactés par cette mesure dès le 1er juillet prochain. L’estimation passe à 317.627 véhicules impactés (!) si l’on comptabilise également ceux de grande couronne qui sont amenés à se rendre dans le Grand Paris.



Et tout ceci n’est qu’un début, puisque le calendrier des interdictions suivantes dans la Métropole est déjà annoncé :

  • chaque année, interdiction d’une nouvelle catégorie de vignettes Crit’air,
  • en 2024, fin du diesel sur les routes de la métropole (seules les Crit’Air n°1 seront autorisées à rouler),
  • en 2030, fin des véhicules thermiques (interdiction de la Crit’airn°1).

Sans surprise, ce sont les populations les plus défavorisées qui seront triplement pénalisées par ces mesures : à la fois celles qui n’ont pas les moyens d’abandonner un véhicule encore en état de circuler, encore moins d’acheter un véhicule neuf (notamment s’il est électrique) ; d’autant plus lorsque les territoires concernés sont mal desservis par les transports en commun. https://www.motomag.com/Les-interdictions-de-circuler-s-etendent-en-region-parisienne-a-partir-du-1er-juillet-2019.html#.XBY6ifZFxN0

Lien Permanent pour cet article : http://www.ffmc91.fr/2018/12/16/1er-juillet-2019-317-000-vehicules-exclus-du-grand-paris/